Travaux Avenue Général Leclerc

Les travaux débuteront à partir du jeudi 29 novembre.

Le Département de la Charente va entreprendre des travaux de réfection de chaussée sur l’Avenue Général Leclerc (RD 910). Ils se dérouleraient à partir du lundi 26 jeudi 29 novembre 2018 et devraient durer 6 jours, étalés sur deux semaines et en 3 phases.

Pour chaque phase, la voie sera fermée à la circulation la journée comme la nuit et une déviation sera mise en place (voir plus bas).

La première phase se situera depuis le rond-point Boulevard Duportal/ Avenue Général Leclerc/Avenue Armand Blanc jusqu’à la Rue Jean Jaurès qui sera fermée à la circulation. L’avenue Général Leclerc sera fermée à la circulation jusqu’à la place Général de Gaulle. Cette phase devrait durer un jour.

phase1

La deuxième phase partira de la Rue Jean Jaurès jusqu’à la Place Général de Gaulle. Un plateau ralentisseur sera réalisé au niveau de l’école Méningaud (voir détails plus bas). Cette phase devrait durer 3 jours.

phase2

La troisième phase concernera la portion de la Place Général de Gaulle, de la Rue de l’Abreuvoir dont l’accès sera fermé, jusqu’au début de l’Avenue Célestin Sieur et de la Route d’Aigre dont les accès seront fermés depuis l’Avenue Général Leclerc. Cette phase devrait durer 2 jours.

phase3


A noter que les commerces du secteur resteront accessibles.

Déviation (tracé orange) :

deviation_rd910web

Renforcement de la sécurité aux abords de l’école Méningaud

carrefour_meningaudweb

Afin d’améliorer la sécurité publique aux abords de l’école Méningaud, en particulier celle de nos enfants, des travaux sur l’Avenue Général Leclerc vont être entrepris.

Dans un premier temps, les Services Techniques de la ville ont mis à niveau les bordures. Par la suite, une entreprise retenue par le Département de la Charente créera un plateau ralentisseur au niveau du carrefour de l’école avec la Rue Villebois Mareuil et l’Avenue Général Leclerc.

Ce dispositif de sécurité s’ajoute à la limitation de la vitesse de circulation réduite à 30km/h, déjà mise en place en 2013, mais MALHEUREUSEMENT très peu respectée, sur cet axe très fréquenté par les poids lourds et de nombreux automobilistes. La présence d’un agent de la Police Municipale pour sécuriser les entrées et les sorties de l’école, est maintenue.

Le coût de ces travaux de sécurité (25 000€) est à la charge de la commune. Une subvention a été demandée au Département de Charente au titre des amendes de police (50%).

Image