Collectif "Maintien TGV et GARE de RUFFEC - Survie du Territoire"

tgv_ruffec

Communiqué de presse du 22.05.2017

Avec l’arrivée à « grande vitesse » de la mise en service de la LGV, le 2 juillet prochain, il convient de suivre et de participer activement à la finalisation du dossier TER pour cette même date, sans pour autant perdre de vue celui du TGV pour les horaires d’hiver.

Nous vous avons déjà fait part de notre rencontre, du 9 mars dernier, avec les directeurs TER et TGV sud ouest (Messieurs BEAUCAIRE et REDONNET), au cours de laquelle des avances verbales positives nous incitaient à être optimistes.

Il avait été évoqué la mise en place de 6 correspondances dans le sens RUFFEC/PARIS, dont 5 en quai à quai et une ramenée à 16 minutes au lieu de 43.

Malheureusement, nous attendons toujours la confirmation écrite de ces engagements, demandée le 20 avril dernier…

Depuis, nous avons assisté au dernier Comité de ligne TER, organisé par la Région Nouvelle Aquitaine et présidé par Monsieur JACQUILLARD. Ce qui a été annoncé nous a amenés à nous demander si rencontre il y a eue avec les représentants de la SNCF.

En effet, le cas de RUFFEC était à l’ordre du jour de cette réunion et les informations fournies diffèrent de celles précédemment annoncées.

C’est ainsi que nous avons appris que les transferts TER/TGV ne seraient pas systématiquement assurés de quai à quai et que les correspondances oscilleraient autour d’une moyenne de 33,5 minutes, le record étant de 1h07 pour celle du train en partance de RUFFEC à 13h22…

De plus, le TER annoncé lors de ce comité de ligne avec la seule correspondance à 16 minutes à POITIERS, n’est pas proposé sur un horaire intéressant, car trop tardif : le précédent, partant à 7h du matin de RUFFEC, par exemple, serait bien mieux adapté.

Mais le Comité de ligne a entendu nos remarques et reste ouvert à de nouvelles discussions.

Il convient donc de remettre l’ouvrage sur le métier pour arriver à un consensus.

En revanche, pour la desserte TER entre RUFFEC et BORDEAUX, les propositions nous paraissent satisfaisantes.

Ces discussions autour des TER ne doivent en aucun cas occulter notre détermination pour conserver nos arrêts TGV au quotidien et nous insisterons, tant qu’il le faudra, pour obtenir la table ronde demandée par notre Collectif et les élus charentais.

Comment devons-nous interpréter cette ignorance, ce mépris, ce refus de nous rencontrer et d’aborder le sujet de vive voix ?

La SNCF manquerait-elle d’arguments pour nous convaincre ?

Devant une telle attitude, nous nous voyons contraints de reprendre nos actions avec encore plus de détermination.

C’est ainsi que nous vous invitons à nous rejoindre le plus nombreux possible, vendredi 26 mai à partir de 18h30, à la Gare de RUFFEC où nous arrêterons le TGV de 19h05.

Nous avons besoin de vous pour que notre bassin de vie « ferroviaire » de 100 000 habitants ne soit pas encore fragilisé et pénalisé, avec la suppression des arrêts TGV et une desserte TER mal adaptée.

Soyons solidaires pour la sauvegarde de notre territoire !

Rejoignez-nous sur la Page Facebook « Maintien TGV et Gare de Ruffec – Survie du Territoire » !

Pétition en ligne « Maintien TGV et Gare de RUFFEC : survie du territoire » : accessible pour signature sur le site internet Change.org

Image