Association Soutiens en Urgence à la vie de l'hôpital du Bassin de Ruffec

Communiqué de presse (19/02/18)

Tout va pour le mieux à l'hôpital de Ruffec !!!

Les directions passent, les objectifs de destruction s'accélèrent.

La nouvelle direction depuis Octobre 2017 (commune avec l'hôpital de Girac : hôpital support du Groupement Hospitalier de Territoire Charente) a affirmé vouloir "relever" l'hôpital !!!

En quelques mois la performance est brillante !!!

12 lits de SSR bloqués pendant un mois (réouverture effective depuis le 1er Février).

l'arrêt définitif des examens exploratoires sous anesthésie générale (coloscopies etc ...) officialises vendredi 16 Février par un communique de presse du directeur alors que l'antenne départementale Charente de l'Agence Régionale Sante nous a déclaré jeudi 15 Février, que l'autorisation de chirurgie ambulatoire ne serait pas renouvelée en Juin mais que les examens exploratoires sous anesthésie générale étaient encore en discussion au vu du profil de la population du ruffécois ». Extraordinaire ! Cherchez l'erreur !!! Qui prend les decisions?

la candidature d'un médecin urgentiste sans réponse alors que 3 postes sont vacants occupés par des médecins intérimaires !!! les personnels malmenés, ignorés, toutes catégories confondues, un « dialogue » à sens unique …

la nouvelle du jour : décision du directeur de renouveler le contrat d'une des 2 médecins du service de médecine avec une baisse conséquente de son salaire mensuel => négociation dans l'impasse malgré plusieurs tentatives internes => ce médecin a fini par programmer son départ pour fin février entrainant de fait le départ simultané de son mari, cardiologue temps plein a l'hôpital.

Dans cette histoire, en plus de perdre un excellent médecin avec un contact relationnel reconnu par tous : malades, familles, équipes qui a su redonner confiance dans le service de médecine et relayer efficacement les soins palliatifs, la population perd aussi la majeure partie de l'activité cardiologie sur place : plus de 1600 consultations et examens en 2017, plus de 250 consultations déjà prises pour les 3 mois a venir a annuler => autant de patients qui, demain, seront sur les routes ou renonceront à se soigner si une vraie négociation ne s'engage pas d'ici là.

Le grand ménage de l'intérieur plan de retour à l'équilibre financier oblige

et quand il n'y aura plus rien à supprimer le déficit sera encore la

Les usagers et les malades du Nord-Charente, Sud-Vienne, Sud-Deux sèvres en ont assez de faire les frais de cette politique de casse.

Et pourtant l'hôpital affiche une activité très honorable : plus de 10400 entrées aux Urgences (+ 15% en 2017), de l'ordre de 12000 passages en consultations à l'année, environ 2400 scanners, des services médecine et SSR saturés … etc … , preuve s'il en est besoin que l'hôpital est non seulement nécessaire mais réellement utilisé par la population.

Soyons nombreux le 8 Mars à 20h salle polyvalente à Ruffec pour programmer ensemble les actions à suivre.

Communiqué de presse à télécharger ici